AMON SETHIS :
Amon Sethis se forme à Grenoble en 2007, autour de Julien Tournoud (qui officie déjà dans Hellixxir et dans Erato, un groupe de reprise), chanteur, et de Raphaël Fascio, batteur.

Les deux hommes sont passionnés de metal progressif et décident de monter un groupe. Julien, surnommé Ptit Ju, en profite alors pour ressortir un concept qu'il traîne avec lui depuis 8 ans, celui d'Amon Sethis, basé sur l'Egypte Ancienne. Avec un tel nom, on l'aurait rapidement deviné. Pensez à aller lire l'histoire complète qui se cache derrière ce nom sur le Myspace du groupe, c'est bien mieux que du Christian Jacq ! 

Le guitariste Olivier Billoint et le bassiste Maurizio Colombo, qui joue déjà avec Ptit Ju au sein de Erato, viennent compléter le line-up. Encore des fans de metal progressif et neoclassique, on pouvait s'attendre à ce que Amon Sethis prenne une voie très classique. 

Mais le groupe se forge sa propre personnalité, en durcissant le ton, en prenant des direction inattendues et en faisant à divers amis pour donner un relief supplémentaire aux compositions. Le groupe écume les salles de concert en enregistre un premier EP pour présenter grosso modo le concept : The Legend Of The Seventh Dynasty, avec son lot de surprises. Raphaël quittera la formation peu après tandis que le claviériste Stéphane Albanese sera intronisé membre officiel.

Mars 2011 vit apparaître leur premier album: Part I - The Prophecy mais groupe subît quelques changements de line-up et perdit son batteur et son bassiste. Qu'à cela ne tienne, Ptit Ju chercha de nouveaux musiciens, et ne tarda pas à trouver les deux Thierrys du groupe: Thierry Ventura et Thierry Delvaux. Plus tard, ce sera au tour du clavier de prendre le large, remplacé depuis par Johan "Fallout" Koninckx. Le dernier changement survint en l'été 2012, quand Sofian quitta la formation, afin de suivre ses propres projets.

Le groupe continue de tourner et s'arrêtera fin du printemps 2013 pour plancher sur le deuxième album.